Depuis quelques années maintenant dans le domaine de l’administration des sites web et plus particulièrement en tant que webmaster et référenceur, j’ai essayé au mieux d’améliorer le référencement (SEO) de centaines de sites et je vais vous donner quelques aides que j’ai pu trouver au fur et à mesure pour des sites de photographes. L’un des plugins que je vous recommande fortement d’installer est Yoast WordPress SEO, qui est très complet et que j’utilise à travers ces explications. Il n’est pas certain qu’avec ces astuces vous obtiendrez la 1ère page Google sur n’importe quel mot clé mais elles auront un impact non négligeable sur le positionnement de votre site web, c’est promit !

Un autre plugin WordPress également très performant que je recommande également est All in One Seo Pack

Un pilier du référencement: La page d’accueil

Souvent on trouve des sites avec en page d’accueil contenant une image et un lien pour rentrer sur ce dernier. Coté référencement ce genre de page d’accueil ne vaut rien. Le moteur de recherche n’a  aucune information utile pour classer le site et pour l’indexer. Les bots (robots qui indexent les sites web) des différents moteurs de recherche se basent essentiellement sur la présence de contenu sur les pages, donc en résumé si une page de votre site, et surtout la page d’accueil, est vide avec un simple bouton « Entrer » comme on peut le voir de temps en temps, ça n’arrange pas les choses en votre faveur.

Plus simplement, plus votre page d’accueil devra contenir du contenu que ce soit en terme d’images ou de textes mieux ce sera. Par exemple, vous pourriez y publier un texte introductif sur votre site et sur votre activité et inviter le visiteur à poursuivre sa visite en cliquant sur les liens d’un menu. La présence de liens sur cette page est un atout majeur car ils permettront aux bots de pouvoir circuler sur votre site plus facilement. Les bots restent de vulgaires machines et ne réagissent pas comme les humains. Il est nécessaire de leur fournir des informations afin qu’ils puissent circuler sur votre site.

Votre page d’accueil doit contenir un titre ainsi qu’une méta description qui décrie brièvement votre site afin de pouvoir le référencer. Tenez compte sur fait que cette meta description  apparaitra sous le titre de votre site sur les moteurs de recherche. Il faut qu’elle soit attractive pour inciter l’internaute à cliquer pour visiter votre site.

Les permaliens

Avant de rentrer dans les détails des articles, il est nécessaire de  commencer par comprendre les permaliens. Un parmalien est tout simplement la forme que prendront toutes les url des pages et des articles de votre blog. Il faut savoir que la façon dont sont rédigées les urls de votre site est très importante. Par défaut, WordPress applique des permaliens non optimisés qui se présentent sous la forme www.site-web.com/?p=123. Les urls doivent être suffisamment courte et indiquer clairement le contenu de sa page. Si vous présentez une page de photographie de paysage et que votre url se présente sous la forme www.votre-site.com/?p=4, c’est pas assez optimisé et vous avez un manque à gagner en terme de score … D’un point de vue SEO, il est essentiel que votre url décrive le contenu de la page. C’est pour cela que je vous conseille d’utiliser ce type de format:
www.votre-site.com/titre de votre article/

De cette manière, sachant que les titres de vos articles sont normalement censés décrire leur contenu, les urls de votre site seront bien plus optimisés de manière automatique.

Les articles

Sans aborder la rédaction en elle-même des articles, ni du fait de publier régulièrement, mais plutôt comment optimiser vos articles pour que vos photos soient mieux référencées. Même si vous êtes un photographe et non un journaliste, il est important que vos articles aient du contenu. Personnellement je n’applique pas forcément cette règle par manque d’inspiration très souvent, mais il est essentiel que les articles soient un minimum explicatif. Pour un robot d’indexation, comment voulez-vous qu’il référence votre page si aucune information n’est associée aux images ? Si votre article ne contient que des photos, les mots clés utilisés pour le référencement seront très faibles. Plus vous avez de contenus et plus vous avez des chances que des utilisateurs fassent des requêtes qui retrouvent ensuite votre site. Je ne dis pas forcément de faire un texte long mais une base de 300 mots par article est assez suffisante.

Comme on a pu le voir à propos de la page d’accueil, la méta description de chaque article est également importante. Par défaut, ce sont les premiers mots de vos articles qui seront affichés dans le moteur de recherche, chose qui n’est pas forcément la plus attrayante. Le plugin SEO vous permet de personnaliser la description spécialement pour l’affiche sur les résultats des moteurs de recherche.

Comme on peut le voir dans la zone WordPress SEO par Yoast,  vous avez ce menu dans l’édition de chaque article. Ce menu composé de différents onglets est très intéressant. Dans la partie générale vous pouvez avoir un extrait de la manière dont sera affiché votre publication sur le moteur de recherche ainsi que quelques paramètres possibles.

Le référencement des photos

Nous atteignons maintenant vers le cœur du sujet, l’indexation des photos dans les moteurs de recherche.

Noms des fichiers
Il est essentiel bien définir le nom de vos fichiers images. Il n’y a rien de pire que de conserver des photos sous le format IMG-2745.jpg. Car il est impossible alors en matière de référencement que les bots puissent distinguer le contenu de vos photos. Le nom du fichier est un élément principal pour définir une photo d’un point de vue algorithmique. Il est indispensable alors de bien définir vos noms de fichiers selon leur contenu en séparant les différents termes par des tirets, par exemple : chateau-de-versailles.jpg. Essayez de conserver des noms de fichiers assez courts, quitte à remplir la balise ALT avec des informations supplémentaires.

Taille des fichiers
Vos photos en haute définition peuvent être dans un format relativement grand. D’un point de vue optimisation il vaut mieux rester sur un format de l’ordre de 1200 à 800 pixels sur le bord large qui reste un bon compromis entre la visibilité suffisante et la taille du fichier de la photo. Cependant veillez à ce que le poids de vos photos ne soit pas trop important. Si votre article se compose de 10 ou 20 photos de 800ko chacune, le chargement de la page risque d’être fortement ralenti ce qui dérange les visiteurs. Et que ce soit pour les bots ou les visiteurs, le chargement d’une page pendant 10 secondes est parfois pénible et le visiteurs risque de quitter votre site.

La Balise ALT
La balise ALT liée à chaque photo est un indicuateur important pour le référencement. En effet cette balise est lue par les bots et permet ainsi de donner des informations supplémentaires sur chaque photo de manière spécifique. Pour reprendre l’exemple précédente, vous pouvez avoir une photo intitulée chateau-de-versailles.jpg et lui donner une balise ALT du type « pose longue nocturne du Chateau de Versailles ». La balise ALT doit donner des informations plus spécifiques sur la photo que le nom du fichier.

Contexte
Le contexte (Texte avoisinant la photo) a également un impact sur votre référencement. En effet l’indexation d’une photo ne se limite pas à elle même, mais se fait également via le texte qui l’encadre. Pour cela il faut jouer sur le contenu de votre article en référence aux photos ou alors en ajoutant une légende à chaque photo.

Enfin, si vous voulez confirmer le référencement de votre site web à un prestataire professionnel qui prendra en charge toute la procédure de A à Z en vous garantissant un résultat plus rapide, voici une liste de prestataires francophones spécialisés en référencement site internet

Conclusion
Ces pratiques recommandées en matière de référencement de sites de photographes et spécialement en terme d’indexation et d’optimisation de photos, ne sont que des bases pour le SEO. d’autres paramètres entrent également en jeu comme le choix des mots clés, la pertinence des articles, la fréquence des publications, le trafic sur votre site, le taux de rebond etc … Cependant, il est intéressant tout de même de prendre en compte ces différents paramètres pour optimiser au mieux votre site. Ils sont actuellement basiques mais très utiles selon plusieurs spécialistes. Personne ne sait si dans 3 mois, 6 mois ou un ans ces informations seront toujours d’actualité. Le fonctionnement des moteurs de recherche reste une chose assez mystérieuse qui évolue périodiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *